C’était annoncé comme une véritable révolution. Cibox avait prévu « d’offrir » en quelques mois 100 000 ordinateurs. Le but commercial de cette opération était simple : fournir gratuitement la machi...

C’était annoncé comme une véritable révolution. Cibox avait prévu « d’offrir » en quelques mois 100 000 ordinateurs. Le but commercial de cette opération était simple : fournir gratuitement la machine et se rattraper sur un forfait mensuel de trois ans, obligatoire, incluant une partie du remboursement de l’ordinateur, ainsi qu’un abonnement particulier pour l’Internet. Le fabricant français de micro-ordinateurs a perdu 20 millions de francs dans cette opération, en réussissant à vendre à peine plus de 25.000 ordinateurs. L’échec est à la hauteur de cette innovation. (En Suède, le groupe Electrolux teste une opération similaire : voir la lettre du 18 avril). (Jean de Chambure - Atelier BNP-Paribas 20/04/2000)