Des chercheurs de l’Imperial College à Londres ont développé un nouveau disque optique qui pourrait contenir un téraoctet de données (1000 gigaoctets), soit 472 heures...

Des chercheurs de l'Imperial College à Londres ont développé un nouveau disque optique qui pourrait contenir un téraoctet de données (1000 gigaoctets), soit 472 heures de films. Et l'invention, baptisée MODS (Multiplexed Optical Data Storage), ne coûterait pas plus cher à la production que de simples DVD ou CD (Aujourd'hui un DVD offre une capacité de stockage comprise entre 4,38 et 17,64 Go).  
L'Imperial College, qui a collaboré avec des scientifiques des universités de Neuchâtel, en Suisse et de Thessalonique, en Grèce, se sont même amusés à communiquer sur l'équivalent du volume de données qu'il sera possible de stocker sur leur nouveau disque : les 350 épisodes des Simpsons, par exemple !
Pouvant contenir 250 gigaoctets de données par couche, le MODS pourrait bien évincer la technologie Blu-ray, qu'elle surpasse largement en offrant 10 fois plus de capacités de stockage. A l'heure où la Chine souhaite se lancer dans l'EVD, pour concurrencer le DVD, et où des constructeurs nippons (Toshiba et NEC) soutiennent des technologies concurrentes à Blu-ray, l'arrivée de MODS fait un peu désordre.
Ceci dit, les standards ont quelques années devant eux pour se développer. Selon les scientifiques qui ont mis au point cette nouvelle technologie de stockage sur disque, le MODS ne ferait son entrée sur le marché qu'entre 2010 et 2015.
(Atelier groupe BNP Paribas – 30/09/2004)