Smart city

La Civic Tech réenchante la pétition en ligne

  • 29 Mai
    2017
  • 2 min

Quand la plateforme numérique Sickofwaiting renouvelle la pétition en ligne et l’engagement solidaire…

Qu’il touche ou indiffère la population, le conflit syrien stimule néanmoins l’entreprenariat et contribue à développer les initiatives digitales, à l’image du Fablab grec Habibi.works qui valorise les compétences professionnelles des refugiés. Ou du « Refugee First Response Center » (RFRC), qui a mis en place un système de traduction vidéo pour leur dispenser des soins médicaux.

C’est encore la pétition en ligne qui fait peau neuve, à l’image de la plateforme Sickofwaiting. La plateforme digitale est née d’une situation épineuse : l’engagement signé, mais non respecté, des dirigeants européens d’accueillir sur leur sol d’ici septembre 2017, près de 120 000 réfugiés. Parmi eux, seuls 26 % ont trouvé la terre d’asile promise. Quand les autres patientent toujours dans des conditions précaires.

Bien loin des formulaires classiques, la pétition se matérialise sous forme d’une carte européenne interactive et solidaire. L’originalité de l’initiative réside dans la représentation physique et massive de l’engagement citoyen. Les symboles utilisés sont simples : de petits cœurs pour représenter la position géographique et les commentaires d’espoir des « Welcomers » (les personnes manifestant leur solidarité avec les réfugiés) ; et des silhouettes pour représenter les réfugiés toujours bloqués par la situation. C’est donc toute une communauté de réfugiés et de citoyens qui s’est créée autour d’une cause qui leur importe. Et cette initiative numérique porte ses fruits : la question sera traitée le 28 juin 2017 au Parlement Européen de Bruxelles.