Les étudiants du Massachussetts Institute of Technology seraient-ils victimes de fréquentes pannes de réveil ? Il est permis de le croire, si l'on considère la dernière invention mise au point...

Les étudiants du Massachussetts Institute of Technology seraient-ils victimes de fréquentes pannes de réveil ? Il est permis de le croire, si l'on considère la dernière invention mise au point dans l'un de ses laboratoires. Il s'agit d'un simple réveil matin, baptisé Clocky, qui sonne le matin à l'heure réglée par l'utilisateur. Jusqu'ici, rien de bien exceptionnel.

Sauf que si l'utilisateur appuie sur le bouton lui assurant de nouvelles sonneries toutes les 10 ou 15 minutes, Clocky se sauve et va se cacher dans un coin de la pièce, pour contraindre son propriétaire à le chercher, à se lever et donc à se réveiller complètement.

Monté sur roulettes, qui lui permettent de se déplacer, Clocky est équipé d'un processeur qui lui permet de se cacher chaque jour dans un endroit différent. Il est recouvert d'un tissu, comme celui qui recouvre les ours en peluche, pour assurer qu'il ne se brise pas en sautant de la table de nuit pour s'échapper !

Ses créateurs précisent que Clocky serait très facile à produire et à commercialiser, puisque son coût final ne serait que de 20 dollars. Avis aux industriels qui connaissent le calvaire des réveils matinaux !

Clocky, le réveil-matin du MIT

(Atelier groupe BNP Paribas - 25/03/2005)