Dans un communiqué publié jeudi 24 juin, Compaq confirme être en discussions avec la société d'investissement CMGI pour lui céder le contrôle de son site portail AltaVista "ces discussions n'en so...

Dans un communiqué publié jeudi 24 juin, Compaq confirme être en discussions avec la société d'investissement CMGI pour lui céder le contrôle de son site portail AltaVista "ces discussions n'en sont qu'au stade préliminaire et il n'y a aucune garantie qu'une transaction se réalise" (voir la revue de presse du 24 juin). Les analystes se demandent pourquoi une telle cession, d'autant qu'elle engloberait tous les actifs Internet de Compaq, c'est-à-dire le site de commerce électronique Shopping.com et le site de pages Jaunes et de cartes routières zip2.com. Un analyste de la Silicon Valley estimait vendredi "alors que tous ses concurrents vont dans le sens du commerce électronique, l'abandon d'Altat Vista n'aurait de sens que s'il permet au constructeur de conserver un accès privilégié aux internautes, via ces sites". Dans les colonnes du "San Jose Mercury News, Paul Merenbloom, analyste financier de Prudential Securities, résumait "le métier principal de Compaq n'est pas de développer des sites d'entrée du net, c'est de fabriquer des ordinateurs". Si la transaction avec CMGI aboutit, Compaq tentera à la fois de céder des actifs bloqués en interne, de renflouer ses caisses et de s'assurer un canal de distribution privilégié sur le web via un ensemble de sites redynamisés. (Les Echos - 28/06/1999)