hostile sur Computer Sciences (CSC). Dans une lettre adressée hier à Van Honeycutt, le PDG de CSC, Charles Wang, le patron de CA, explique que, sauf changement d'attitude de ce dernier, il ne prol...

hostile sur Computer Sciences (CSC). Dans une lettre adressée hier à Van Honeycutt, le PDG de CSC, Charles Wang, le patron de CA, explique que, sauf changement d'attitude de ce dernier, il ne prolongera pas son OPA au-delà de la date limite du 16 mars. C'est ce jour là qu'une cour du Nevada doit décider de la légalité du système de défense adopté par CSC. Il faut dire que depuis le 11 février, date de l'opération, les dirigeants de CSC ont tout fait pour bloquer une offre qu'ils jugent sous-valorisée et n'ayant pas de sens stratégique (voir les revues de presse des 20 et 26/02). Tout en reconnaissant qu'il avait peut-être été "brusque" dans sa démarche, Charles Wang rappelle qu'il a toujours eu une attitude de respect à l'encontre de Computer Sciences pensant "en toute bonne foi" qu'un rapprochement créerait un ensemble sans égal. (Les Echos - La Tribune - Le Figaro - 06/03/1998)