Selon les données chiffrées issues du fichier Démo/Sirène de l’INSEE, la création d’entreprises (création pure ou ex nihilo) régresse de 2 % en août 2001 par rapport à août 2000 (11 438 créations, c...

Selon les données chiffrées issues du fichier Démo/Sirène de l’INSEE, la création d’entreprises (création pure ou ex nihilo) régresse de 2 % en août 2001 par rapport à août 2000 (11 438 créations, contre 11 669). Sur la même période, les créations dans les NTIC chutent de 36 % (476 créations en août 2001, contre 748 en 2000). Alors que la comparaison entre les huit premiers mois de 2001 et les huit mois correspondants de 2000, fait apparaître une évolution positive de 0,8 %, la création dans les NTIC recule de 16 % entre ces deux périodes. La création d’entreprises dans les NTIC sous forme de société recule de 26 % pour les huit premiers mois de 2001, alors que la création d’entreprise sous forme individuelle progresse de 9,5 %. 11 régions enregistrent une progression supérieure à 2 % au cours des huit premiers mois de 2001, alors que 5 régions demeurent stables et 7 enregistrent une régression supérieure à 2 %. Les régions connaissant les évolutions négatives les plus importantes sont le Limousin (- 7,7 %) et la Franche-Comté (- 7,5 %). Concernant la création dans les NTIC, la région Ile-de-France enregistre une forte régression au cours des huit premiers mois de l’année (- 21 %), alors que l’ensemble des autres régions régressent nettement moins au cours de cette même période (- 9 %). (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 3/10/2001)