zone euro le 1er janvier 1999. Si au cours du week-end du 1er mai, on devrait connaitre les parités bilatérales des devises des pays "in", on ne connaitra pas pour autant le 3 mai, la valeur de l'e...

zone euro le 1er janvier 1999. Si au cours du week-end du 1er mai, on devrait connaitre les parités bilatérales des devises des pays "in", on ne connaitra pas pour autant le 3 mai, la valeur de l'euro ni, par conséquent, les taux de conversion futurs entre la monnaie européenne et les devises participantes. L'euro remplacera en effet, comme le prévoit le traité de Maastricht, l'Ecu le 1er janvier 1999 sur la base de un pour un. Or, l'Ecu est une monnaie panier dont certaines des composantes (la couronne danoise, la drachme et surtout la livre sterling), ne seront pas dans l'euro. De mai à décembre, le cours de ces monnaies devrait évoluer au grè des marchés pour influer finalement au 31 décembre 1998 sur le cours de l'Ecu et donc sur celui de l'euro. ° Depuis 1979, l'Europe des monnaies est régie par un système de parités fixes et bandes de fluctuation. ° Les cours pivots du SME sont une référence réaliste pour fixer les parités bilatérales des monnaies des pays intégrant l'euro. ° Selon Dominique Plihon, professeur à l'université de Paris-XIII "c'est après 1999 que les risques pour l'euro paraissent plus importants". ° "L'euro call center" de la société H2A fournira aux clients des banques adhérentes, gratuitement et par téléphone, des réponses à leurs interrogations sur l'euro. (Dossier de trois pages - La Tribune - 10/03/1998)