Etats-Unis Les nombres respectifs d’internautes en Europe et aux Etats-Unis ne changent pas beaucoup. Ce qui est nouveau, c’est l’accélération du phénomène Internet en Europe. Ces données ont été ...

Etats-Unis Les nombres respectifs d’internautes en Europe et aux Etats-Unis ne changent pas beaucoup. Ce qui est nouveau, c’est l’accélération du phénomène Internet en Europe. Ces données ont été recueillies par NetValue (société de mesure sur l’Internet) sur un panel de connectés à l’Internet depuis chez eux, au cours du mois de février 2000. Presque la moitié des américains sont connectés. En terme de taux de pénétration, les Etats-Unis se placent loin devant l’Europe, avec plus de 50.5 millions de foyers internautes, soit 48.7 % de connectés. L’Europe est en encore assez loin de ces chiffres. La meilleur élève européenne est la Grande-Bretagne, avec plus de 6.4 millions de foyers internautes, soit 27 % de sa population connectée. L’Allemagne n’est pas très loin derrière, avec 20.7% de sa population connectée. La France suit le peloton avec près de 3 millions de foyers, soit 12.1% de la population. Jusque là, rien de très nouveau. Ce qui l’est davantage c’est la manière dont le phénomène s’accélère en Europe. Le nombre de nouveaux internautes est presque deux fois plus important en Europe qu’aux Etats-Unis. En effet, 16% des internautes américains utilisent l’Internet depuis moins de 6 mois, contre 27.1% en Grande Bretagne, 30.1% en France et 27.4% en Allemagne. La France arrive donc légèrement en tête de cette croissance. (Jean de Chambure - Atelier BNP-Paribas 21/04/2000)