Au 1er semestre 2001, Consors France a exécuté en ligne 370 366 ordres, confortant ainsi son quatrième rang de courtier en ligne du marché français (522 000 au 1er semestre 2000). Malgré un marché...

Au 1er semestre 2001, Consors France a exécuté en ligne 370 366 ordres, confortant ainsi son quatrième rang de courtier en ligne du marché français (522 000 au 1er semestre 2000). Malgré un marché déprimé, la société limite la baisse de son produit d’exploitation, s’élevant au 1er semestre à 12,6 millions d’euros, contre 14,1 millions d’euros au 1er semestre 2000. L’accroissement de la base de clientèle permet d’enregistrer une légère hausse du produit d’exploitation de l’activité de courtage en ligne : 7,3 millions d’euros, contre 7,1 millions d’euros au 1er semestre 2000. Fin juin 2001, Consors France totalisait 31 362 comptes en ligne, contre 25 000 fin juin 2000. Le produit d’exploitation de l’activité de courtage institutionnel, plus sensible aux conditions du marché, recul par rapport au 1er semestre 2000 : 4 millions d’euros cette année, contre 6,6 millions d’euros l’an passé. La perte nette de la société s’élève à - 6,9 millions d’euros, contre – 5,8 millions d’euros au 30 juin 2000. Consors France axe son développement sur la fidélisation de sa clientèle, la qualité et l’étendue de son offre ainsi que sur l’acquisition de nouveaux clients. Cette politique, associée à une maîtrise rigoureuse des coûts, doit permettre à la société de retrouver l’équilibre au cours de l’exercice 2002. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 13/09/2001)