Ayant comme principaux actionnaires, les sud-coréens TriGem Computer et Korea Data Systems, la société de la Silicon Valley EMachine fait un malheur en vendant des ordinateurs personnels à 399 dol...

Ayant comme principaux actionnaires, les sud-coréens TriGem Computer et Korea Data Systems, la société de la Silicon Valley EMachine fait un malheur en vendant des ordinateurs personnels à 399 dollars (moins de 356 euros). Compaq et IBM n'ont pas de machines pour le moment en dessous de 599 dollars. Créée en août dernier, EMachine a déjà vendu au 4ème trimestre de l'an dernier 180 000 machines à moins de 500 dollars. Son dernier modèle ne valant que 399 dollars, son président, Stephen Dukker, table cette année sur la vente de 1,7 à 2 millions de PC, soit un chiffre d'affaires proche du milliard de dollars. Ces machines sont vendues sur Internet ainsi que dans les grands magasins spécialisés en matériel électronique. Cinq des six plus grands distributeurs informatiques américains offrent ces machines équipées d'un microprocesseur de 300 Mhz (Cyrix M-II) et d'un disque dur de 2,1 Gigabytes. 56 % des acheteurs d'Emachine ont procédé à leur première acquisition. 59 % des ménages ayant acquis un PC d'EMachine ont un revenu annuel inférieur à 50 000 dollars. Stephen Dukker affirme "ces résultats sont conformes à notre mission d'agrandir le marché avec de nouveaux clients par le biais de prix bas". Le constructeur ayant très peu investi dans la publicité, l'explosion des ventes d'EMachine est d'autant plus remarquable. 33 % des acheteurs se sont décidés sur le conseil d'une de leur connaissance. (Le Figaro - 17/02/1999)