Afin d'offrir au plus grand nombre un accès direct à des manuscrits historiques, l'institut Max-Planck pour l'histoire des sciences (Berlin), la Bibliothèque nationale italienne et le Musée pour l'h...

Afin d'offrir au plus grand nombre un accès direct à des manuscrits historiques, l'institut Max-Planck pour l'histoire des sciences (Berlin), la Bibliothèque nationale italienne et le Musée pour l'histoire de la science (Florence) ont décidé de mettre sur Internet ce manuscrit de 300 pages sur la théorie du mouvement mécanique, dont l'original est conservé à la Bibliothèque nationale italienne à Florence, comprenant des dessins, des calculs et des premières moutures. (Le Figaro - 25/05/1998)