Smart city

Copenhague : une smart école internationale

  • 05 Jui
    2017

Le Danemark donne l'exemple en terme de développement urbain avec l'inauguration, en janvier dernier, du campus de Nordhaven de l'école internationale de Copenhague.

Alors que les campus verts ont le vent en poupe chez les grands industriels (en témoigne l'Apple Park, campus 100% énergies renouvelables pensé par le géant du même nom), Copenhague, capitale européenne de l'urbanisme, s'intéresse également à sa consommation énergétique et à la réduction de son empreinte carbone en misant sur la smart école. La moitié des besoins énergétiques annuels de Nordhaven sont couverts par la plus grande façade solaire au monde, 12 000 panneaux photovoltaïques vert d'eau disposant d'une technologie de coloration par interférences lumineuses mise au point à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne. Les programmes de sciences physiques et mathématiques incluent la collecte et l'analyse de ces données énergétiques ; et les élèves sont aussi initiés à la culture sous serre et au recyclage de déchets organiques. Les salles de classe sont équipées d'écrans interactifs et de capteurs qui permettent de réguler à la fois l'éclairage LED et le flux d'air (une luminosité plus ou moins importante dans le cadre d'une activité de lecture par exemple). Des matériaux de construction « intelligents » garantissent une acoustique optimale, et le verre des fenêtres filtre les rayons infrarouges et la chaleur tout en conservant la lumière naturelle.

Rédigé par Marie-Eléonore Noiré