Hervé Bourges, le président du CSA a présenté hier "une plate-forme de réflexion" sur le problème de la régulation des services audiovisuels diffusés sur Internet. Evoquant la nécessité "d'une réf...

Hervé Bourges, le président du CSA a présenté hier "une plate-forme de réflexion" sur le problème de la régulation des services audiovisuels diffusés sur Internet. Evoquant la nécessité "d'une réflexion collective", le CSA se demande "si l'Internet oblige à repenser le régime juridique de la communication audiovisuelle ?", sachant que radio et télévision sont déjà présents sur le web. Le CSA attendra les réactions des instances de régulation étrangères jusqu'au 15 mai prochain et observera les décisions prises dans leurs pays. Une synthèse faite par le CSA sera alors à nouveau diffusée auprès de ses partenaires. Ceux-ci auront jusqu'au 15 septembre pour réagir. Enfin, le CSA organisera à Paris, les 30 novembre et 1er décembre prochains, un sommet mondial des régulateurs, sous l'égide de l'Unesco et en partenariat avec l'Institut international des communications. (La Tribune - Libération - Le Quotidien du Multimédia - Le Figaro - Les Echos - 18/03/1999)