cartes bancaires. Le conseil de direction du Groupement des cartes bancaires CB doit désigner aujourd'hui son nouveau président. D'importants chantiers l'attendent dès l'année prochaine. Comme le pr...

cartes bancaires. Le conseil de direction du Groupement des cartes bancaires CB doit désigner aujourd'hui son nouveau président. D'importants chantiers l'attendent dès l'année prochaine. Comme le précise Yves Randoux, administrateur du groupement "pour nous l'an 2000, c'est dans quinze jours". En effet,les terminaux de paiement vont devoir s'adapter à l'indication "OO" qui représente non pas l'année 2000, mais 1900 dans leur configuration actuelle. 5 à 10 % des terminaux installés chez 550 000 commerçants environ ne sont pas encore aux normes. L'euro et les nouvelles technologies constituent un autre grand chantier. Actuellement, le groupement entre dans une phase pratique de mise à niveau des logiciels et des matériels qui appartiennent aux banques et aux commerçants. Il travaille également à une nouvelle version de son logiciel pour que celui-ci puisse travailler en euros et accepter des cartes susceptibles d'offrir des prestations élargies. Selon Yves Randoux "notre programme de préparation aux nouvelles normes devrait se terminer au plus tard en juillet 2001". De plus, dans le cadre de son projet C-Set parrainé par la Commission européenne, le groupement poursuit ses tests de fiabilité de la carte à mémoire comme moyen d'identification pour effectuer des règlements sur réseau ouvert de type Internet. (Les Echos - 12/12/1997)