1,96 milliard de F, en progression de 37 %. Si Dassault Systèmes a enregistré en 1997 une perte nette de 93,6 millions de F, son bénéfice hors charges non récurrentes de 462 millions de F a progre...

1,96 milliard de F, en progression de 37 %. Si Dassault Systèmes a enregistré en 1997 une perte nette de 93,6 millions de F, son bénéfice hors charges non récurrentes de 462 millions de F a progressé de 48 %. Une charge exceptionnelle de 556 millions de F essentiellement liée à l'acquisition de l'américain Deneb a fortement contribué à cette perte. Son directeur général, Bernard Charlès, a souligné par ailleurs le large potentiel de son groupe "en matière de conception assistée par ordinateur, nous en sommes encore à l'âge de pierre. De plus, le marché est encore peu structuré". L'an dernier, le groupe a pris le contrôle de SolidWorks, une société américaine spécialiste de la CAO sur Windows NT et de Deneb qui conçoit des logiciels de simulation des chaînes d'assemblage "nous sommes toujours à l'affût de nouvelles acquisitions. Beaucoup de sociétés sont à vendre dans notre domaine d'activité". (Les Echos - La Tribune - Le Figaro - L'Agefi - 12/02/1998)