Les experts chiffraient difficilement lundi les dégâts provoqués par la prolifération du nouveau virus informatique "Worm-Explore.Zip" expédié depuis Israël, (voir la revue de presse du 11/06). Dét...

Les experts chiffraient difficilement lundi les dégâts provoqués par la prolifération du nouveau virus informatique "Worm-Explore.Zip" expédié depuis Israël, (voir la revue de presse du 11/06). Détecté pour la première fois le 6 juin en Israël, le virus a infecté les systèmes informatiques de plusieurs grandes sociétés comme ATT, Boeing, General Electric et même Microsoft. Selon les experts, le virus pourrait être plus complexe qu'on ne l'avait pensé au début. Non content de se transmettre par e-mail, il pourrait aussi se greffer dans les fichiers joints transmis sur le réseau. Le Computer Emergency Response Team de l'Université Carnegie Mellon University à Philadelphie a annoncé "de nouvelles analyses ont montré qu'une fois installé, le programme peut se comporter comme un "vert rampant" et se propager tout seul, sans aucune intervention humaine". De son côté, le FBI s'est lancé à la chasse aux auteurs de ce virus. (18h.com du 14/06 - Dépêche AFP du 14/06/1999 parue dans Yahoo ! France)