Pas si facile d'être numéro un... Des résultats de Dell, premier fabricant d'ordinateurs au monde, les analystes attendaient des chiffres mirifiques. Finalement, le groupe américain a déçu avec...

Pas si facile d'être numéro un... Des résultats de Dell, premier fabricant d'ordinateurs au monde, les analystes attendaient des chiffres mirifiques. Finalement, le groupe américain a déçu avec un chiffre d'affaires trimestriel qui se porte tout de même à 13,46 milliards de dollars , en progression de 17 % sur une année. Selon la direction du groupe, c'est le marché des particuliers aux Etats-Unis qui pèche par son manque de dynamisme : dans la région, les ventes n'ont progressé que de 10 % entre novembre et janvier.
Le résultat du groupe est lui en hausse de 11 %, à 667 millions de dollars (il prend en compte une charge exceptionnelle de 280 millions de dollars, sans laquelle le groupe aurait réalisé un bénéfice de 947 millions de dollars).
Sur la totalité de l'exercice 2004-2005 , clos à la fin janvier, le fabricant a dégagé un chiffre d'affaires de 49,2 milliards de dollars, en hausse de 19 % . Surprise du côté du résultat net : pour une fois, sa progression n'est pas supérieure à celle des ventes. Elle culmine à 15 %, avec un bénéfice de 3 milliards de dollars sur l'année .
Côté prévisions , le groupe a annoncé qu'il atteindrait l'objectif fixé il y a cinq ans cette année, ce qui porterait son chiffre d'affaires à 60 milliards de dollars . Et les 80 milliards ? Réaffirmant cet objectif final, la direction de Dell ne s'est pas prononcée sur une quelconque échéance.
(Atelier groupe BNP Paribas - 14/02/2005)