micro-informatique a connu une progression spectaculaire, il commence à montrer des signes d'essoufflement. Alors que sur les trois premiers mois de l'année fiscale (avril à juin), les ventes d'ordi...

micro-informatique a connu une progression spectaculaire, il commence à montrer des signes d'essoufflement. Alors que sur les trois premiers mois de l'année fiscale (avril à juin), les ventes d'ordinateurs personnels au Japon avec 1,7 million d'unités ont crû de 4 % par rapport à la même période de l'année précédente, le marché avait encore progressé de 51% le trimestre précédent. Il faut dire que l'augmentation de la TVA appliquée au 1er avril n'y est pas étrangère. Progressant encore de 42 % avec 684 000 appareils vendus, le marché des ordinateurs portables n'est pas touché. Alors que les ventes de Fujitsu augmentaient de 8 %, les ventes domestiques du leader japonais NEC n'ont progressé que de 4 %. De son côté, IBM Japan a enregistré une progression de 10 %. (La Tribune - 07/08/1997)