Le téléphone portable, c’est bien, mais à force de le miniaturiser et de le designer de manière toujours plus futuriste, les fabricants ont lassé certains utilisateurs. Nicolas Roope est l’un...

Le téléphone portable, c’est bien, mais à force de le miniaturiser et de le designer de manière toujours plus futuriste, les fabricants ont lassé certains utilisateurs. Nicolas Roope est l’un d’entre eux. Ce designer britannique a décidé de ne pas se laisser imposer cette mode et d’aller à l’encontre des tendances imposées par le marché du téléphone mobile. Il a donc inventé le concept du Pokia : il s’agit de relier son téléphone mobile classique à un combiné ancien. Imaginez-vous déambulant dans les rues de Paris, téléphone mobile en poche et à l’oreille le récepteur d’un vieux Berliner, d’un Ericsson du siècle dernier ou de l’un de ces téléphones gris ou beige (à cadran rotatif) de notre enfance ! Nicolas Roope a déjà mis au point divers prototypes, qu’il vend parfois au compte-gouttes sur eBay. Mais il espère sérieusement que son Pokia sera un jour fabriqué industriellement et commercialisé. Il est permis à chacun d’avoir son idée sur le potentiel succès de ces téléphones d’un genre… nouveau ? Potentiellement, l’on peut imaginer que le Pokia fasse un carton au Japon, à Londres, peut-être même à Paris. Mais il restera alors à résoudre le problème de la place que prend le combiné. Alors, à quand la housse spéciale Pokia ? (Atelier groupe BNP Paribas – 09/07/2004)