Le Royaume-Uni est resté la première économie Internet d'Europe en 2002 ; c'est ce qui ressort d'une étude menée par l'ONS, Office National des Statistiques, publiée jeudi. Avec un produit de ...

Le Royaume-Uni est resté la première économie Internet d’Europe en 2002 ; c’est ce qui ressort d’une étude menée par l’ONS, Office National des Statistiques, publiée jeudi. Avec un produit de 23,3 milliards de livres sterling, les ventes en ligne ont augmenté de 39 % par rapport à 2001 (£16,8 milliards). La somme des ventes en ligne de 2002 représente 1,2 % du total des ventes effectuées dans le pays sur l’année.

£ 6,4 milliards des ventes en ligne (27 %) sont imputables aux particuliers. Leur part dans les achats en ligne a donc augmenté, puiqsu’elle n’était que de 24 % en 2001. Globalement, entreprises et particuliers achètent plus de biens que de services : les biens représentent £ 15,4 milliards sur les £ 23,3 milliards comptabilisés, tandis que la vente de services s’élève à 6,8 milliards £, soit 29 % de la globalité en 2002.

Par catégorie, ce sont les secteurs de l’alimentaire, du voyage, des télécommunications, et des biens au détail ou en gros qui comptabilisent les meilleures ventes sur l’ensemble de l’année.

( Atelier groupe BNP Paribas – 05/12/2003)