Selon la nouvelle étude intitulée «les solutions analytiques de rentabilité client» de Celent Communications (http://www.celent.com), les institutions financières en Amérique du Nord dépenseront ...

Selon la nouvelle étude intitulée «les solutions analytiques de rentabilité client» de Celent Communications (http://www.celent.com), les institutions financières en Amérique du Nord dépenseront 840 millions de dollars en solutions analytiques de mesure de la rentabilité client en 2004, contre 560 millions de dollars en 2001. Selon Celent, 98 % des solutions analytiques de rentabilité client utilisées au sein des institutions financières nord-américaines sont gérées par le département financier. Dans 40 % seulement des cas, les données sont transmises au département marketing. Gwenn Bézard, l’auteur de l’étude, commente «pressés par la nécessité d’aligner leur stratégie CRM sur des objectifs de rentabilité, les responsables marketing vont devoir accorder beaucoup plus d’attention à la mesure de la rentabilité de chaque client, en sus des traditionnels indicateurs, tels que le coefficient de vente croisée, le cout d’acquisition client et le taux d’attrition». L’étude de Celent compare et classe les solutions technologiques fournies par huit vendeurs. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 22/01/2002)