Alors que le consortium Green Grid a été lancé en février dernier, Novell, le distributeur de SUSE Linux, a décidé d'y entrer à son tour. Le Green Grid regroupe de nombreux grands noms de l'informatique...

Alors que le consortium Green Grid a été lancé en février dernier, Novell, le distributeur de SUSE Linux, a décidé d'y entrer à son tour. Le Green Grid regroupe de nombreux grands noms de l'informatique, tels qu'IBM, Microsoft, AMD, HP, Intel ou Dell, et s'est fixé pour principal objectif de développer de nouvelles technologies pour réduire de façon importante la consommation en énergie des postes informatiques et des serveurs.
 
Novell a pour sa part choisi de mettre en avant le principe de virtualisation, qui permettrait, notamment, de réduire significativement le nombre de serveurs implantés dans les centres de données.
 
C'est ainsi que le distributeur de SUSE Linux va mettre en avant ses produits Novell ZENworks, des solutions de gestion des machines virtuelles. "Il est essentiel pour nos clients de trouver des solutions pour rendre leur "data center" efficace en matière d'énergie sans ralentir la vitesse de leurs affaires", a souligné Eric Anderson, vice-président chargé de l'ingénierie chez Novell.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 13/04/2007)