Déjà coté à Bruxelles, le groupe belge de distribution, de location et de services informatiques Econocom envisage d'introduire en Bourse sa filiale française. Selon son président Jean-Louis Bouch...

Déjà coté à Bruxelles, le groupe belge de distribution, de location et de services informatiques Econocom envisage d'introduire en Bourse sa filiale française. Selon son président Jean-Louis Bouchard, cette opération n'aurait toutefois pas lieu avant deux ans. Au premier semestre, Econocom a réalisé un chiffre d'affaires de 294 millions d'euros, en hausse de 69 %, à périmètre constant, et un résultat net après impôts de 2,9 millions d'euros. Les activités de "location évolutive" et de services ont contribué fortement à cette croissance. En revanche, la baisse continue du prix des matériels informatiques a affecté la distribution d'ordinateurs. Le groupe table sur l'ensemble de l'exercice sur un chiffre d'affaires de 575 millions d'euros, en hausse de 40 %, et sur un résultat net avant impôts de 10 à 12 millions d'euros, contre 7,6 millions l'an passé. La société est en pleine croissance. Sa progression est due notamment à une augmentation de capital de 23 millions d'euros et aux récentes acquisitions du groupe, dont Keydata en octobre dernier, société spécialisée dans la distribution et les services micro-informatiques. La filiale française a réalisé au premier semestre 1999, un chiffre d'affaires de 176 millions d'euros, en progression de 25 %, à périmètre constant, et de 120 % en tenant compte de l'acquisition de Keydata. La société n'exclut pas de réaliser d'autres acquisitions. (Christine Weissrock - 1er/09/1999)