Comme Philips hier, Intel a publié des résultats conformes aux attentes des analystes. Le marché est tout de même rassuré, puisqu’Intel avait tiré la sonnette d’alarme, au mois de septembre, en...

Comme Philips hier, Intel a publié des résultats conformes aux attentes des analystes. Le marché est tout de même rassuré, puisqu’Intel avait tiré la sonnette d’alarme, au mois de septembre, en annonçant que la demande pour les PC – et donc les micro-processeurs - s’affaiblissait. Dans le même temps, le groupe faisait face à une augmentation de ses stocks.

Finalement, Intel enregistre au troisième trimestre un chiffre d’affaires de 8,471 milliards de dollars, en hausse de 8 % par rapport à la même période en 2003. Le bénéfice net d’Intel affiche de son côté une augmentation de 15 %, à 1,9 milliard de dollars et sa marge brute s’affiche à 55,7 % ce trimestre.

En ce qui concerne l’avenir, Intel s’est voulu rassurant. Le groupe a en effet annoncé qu’au dernier trimestre de cette année, entamé début octobre, il s’attendait à un chiffre d’affaires compris entre 8,6 et 9,2 milliards de dollars. Une perspective encourageante pour les résultats annuels ; sur les neuf premiers mois de l’année, le groupe a déjà vu son chiffre d’affaires progresser de 15 %, à 24,61 milliards de dollars.

(Atelier groupe BNP Paribas - 13/10/2004)