de gérer à distance le courrier électronique, sans ordinateur. Cette PME toulousaine a développé un serveur permettant à un abonné d'écouter ses messages électroniques et d'y répondre par téléphon...

de gérer à distance le courrier électronique, sans ordinateur. Cette PME toulousaine a développé un serveur permettant à un abonné d'écouter ses messages électroniques et d'y répondre par téléphone. Sans avoir besoin d'un écran d'ordinateur fixe ou portable, il est possible de "relever" sa boîte aux lettres électronique. Le prototype de ce service non encore accessible pour les internautes, baptisé "dial and play" a été présenté début 1997. Le testant actuellement, France Télécom et Deutsche Telekom devraient le proposer prochainement, moyennant abonnement. Le système d'Elan Informatique repose sur la concaténation, c'est-à-dire l'enchaînement d'éléments de parole humaine préenregistrés, choisis parmi une base de données de 1 296 diphones. Si ce système permet de répondre à un courrier numérique par téléphone, il n'est cependant pas possible d'adresser un message au destinataire de son choix. De plus, la réponse ne se présente que sous forme de message sonore, enregistré dans une "boîte vocale". Des modèles de reconnaissance de la parole beaucoup plus performants que ceux d'aujourd'hui seront nécessaires pour l'envoi par téléphone de courriers qui seraient transcrits dans la corbeille électronique du destinataire. (Le Monde - 22/11/1997)