Le groupe suédois pourrait révolutionner la manière de faire son linge à la maison. De quoi s’agit-il ? De recevoir gratuitement une machine à laver, ainsi que des services de maintenance, et de pay...

Le groupe suédois pourrait révolutionner la manière de faire son linge à la maison. De quoi s’agit-il ? De recevoir gratuitement une machine à laver, ainsi que des services de maintenance, et de payer a-posteriori, en fonction du nombre de lessives que l’on effectue. Voilà comment le groupe suédois Electrolux, leader mondial dans l’industrie du blanc, teste le lavage automatique à distance depuis novembre dernier, dans l’île suédoise de Gotland. Il veut être pionnier dans ce domaine du futur. Le correspond du Monde à Stockholm rapporte les intentions du groupe Electrolux : « de producteur traditionnel d’équipements électroménagers, devenir de plus en plus une entreprise de service ». Le tarif facturé pour chaque lavage, si n’est pas prohibitif, reste assez cher : de 0.5 à 2.5 euros par lavage, en fonction de la température utilisée. C’est un boîtier électronique incorporé à la machine, qui fait le décompte. Les maisons habitées par deux personnes y trouvent leur compte. Les consommations sont moins chères. Il suffit de ne démarrer une machine que lorsqu’elle pleine. « J’ai l’impression de mieux respecter l’environnement », confie une suédoise de 52 ans au correspond du Monde. (Jean de Chambure - Atelier BNP-Paribas - 18/04/2000)