Si le gouvernement de Benyamin Nétanyahou ne se lançe pas "immédiatement" dans une politique de répression contre le piratage de musiques de films et de logiciels "made in USA", les Etats-Unis men...

Si le gouvernement de Benyamin Nétanyahou ne se lançe pas "immédiatement" dans une politique de répression contre le piratage de musiques de films et de logiciels "made in USA", les Etats-Unis menacent de prendre des sanctions contre les exportations israéliennes de haute technologie. Ayant pris un caractère industriel en Israël, cette activité illicite aurait provoqué pour les entreprises américaines des pertes annuelles évaluées à 170 millions de dollars. Conseillère économique de l'ambassade des Etats-Unis à Tel Aviv, Dora Schwartz, a expliqué "nous voulons voir ceux qui se livrent à ces délits en prison". Les Etats-Unis constituant le principal client pour les logiciels israéliens, dont les exportations se sont élevées l'an dernier à 2 milliards de dollars, ces menaces américaines sont prises très au sérieux. (La Tribune - 18/02/1999)