Les paiements électroniques comprennent les règlements par cartes de crédit et les virements bancaires. En 2003, la Réserve fédérale américaine (Fed) a recensé 44,5 millions de transactions par...

Les paiements électroniques comprennent les règlements par cartes de crédit et les virements bancaires. En 2003, la Réserve fédérale américaine (Fed) a recensé 44,5 millions de transactions par paiement électronique, contre 36,7 milliards par chèque.

Selon les précédents chiffres délivrés par la Fed, qui avait réalisé une étude similaire il y a trois ans, le nombre de transactions électroniques en 2000 avait été de 30,6 milliards contre un nombre de paiements par chèques cette année-là de 41,6 milliards. Le paiement électronique a donc fini par dépasser le bon vieux chèque... en volume seulement.

En effet, les données de la Fed montrent qu'en valeur, le chèque est toujours leader des paiements. En 2003, le chèque représentait 39.300 milliards de dollars de transactions, contre 27.400 milliards de dollars pour la transaction électronique. Mais la Fed estime qu'un revirement de situation est très proche : en 2007 et au rythme de progression actuel (le paiement électronique a crû de 13,2 % entre 2000 et 2003, le chèque de 4,3 %), la carte de crédit devrait avoir dépassé le chèque.

(Atelier groupe BNP Paribas - 09/12/2004)