Le pseudonyme de Gaven Stubberfield vous dit-il quelque chose ? Pour information, il s'agit du pseudonyme du huitième plus gros spammeur des Etats-Unis. C'est aussi le premier individu à être...

Le pseudonyme de Gaven Stubberfield vous dit-il quelque chose ? Pour information, il s'agit du pseudonyme du huitième plus gros spammeur des Etats-Unis. C'est aussi le premier individu à être condamné, outre-Atlantique, à une peine de prison ferme pour envoi massif de courriers indésirables. Des millions, pour être plus précis. Et son véritable nom est Jeremy Jaynes.

Il vient d'être condamné à neuf années de prison ferme par un tribunal de l'état de Virginie, l'un des plus répressifs dès qu'il s'agit de sécurité sur Internet. Son thème de prédilection pour le spam, la pornographie, aurait permis à Jeremy Jaynes d'engranger entre 500 000 et 750 000 dollars par mois pour l'envoi quotidien d'environ 10 000 spams.

Jaynes a été condamné pour cette activité, mais aussi pour le trafic des circuits - à dessein que sa trace et son identité ne soient pas retrouvées - et pour l'exploitation illégale d'une base de données appartenant à AOL et contenant plus de 84 millions d'adresses email.

(Atelier groupe BNP Paribas - 12/04/2005)