Les constructeurs Toshiba, Samsung, Hitachi, et Seagate viennent de former l'"Hybrid Storage Alliance" pour promouvoir à grande échelle le disque dur hybride, un disque dur traditionnel...

Les constructeurs Toshiba, Samsung, Hitachi, et Seagate viennent de former l'"Hybrid Storage Alliance" pour promouvoir à grande échelle le disque dur hybride, un disque dur traditionnel couplé à des modules de mémoires Flash.
 
Ce type de disque hybride, principalement fabriqué pour les ordinateurs portables, permet de réduire la consommation en énergie de disque dur, d'améliorer les vitesses de chargement tout en augmentant l'autonomie du PC. La durée de vie du disque dur peut également être prolongée grâce à ce système.
 
En outre, Windows Vista, dont la version grand public est attendue pour fin janvier, sera le premier système d'exploitation à pouvoir tirer profit de ce disque dur. Microsoft a ainsi collaboré avec Samsung en mai dernier pour développer un disque dur hybride capable de réduire le temps de démarrage d'un ordinateur.
 
Par ailleurs, Hitachi a annoncé la commercialisation durant le premier trimestre de cette année du premier disque dur d'un téraoctet, soit 1 000 Go, au prix de 399 dollars.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 05/01/2007)