La police fédérale américaine redoute que des bandes organisées profitent de la confusion du bug de l'an 2000 pour détourner des fonds en se servant de l'Internet. Directeur adjoint du Centre de p...

La police fédérale américaine redoute que des bandes organisées profitent de la confusion du bug de l'an 2000 pour détourner des fonds en se servant de l'Internet. Directeur adjoint du Centre de protection des infrastructures nationales, la nouvelle section du FBI spécialisée dans la lutte contre le cybercrime, Douglas Perritt explique "tous les incidents qui de dérouleront le 1er janvier 2000 seront mis sur le compte du bug". Risquant d'utiliser cette opportunité pour pénétrer les réseaux sur le réseau mondial, les voleurs de banques ne seront pas immédiatement détectés "les policiers américains ont prévenu d'un tel risque les services de police des pays membres du G8". Pour leur part, les équipes du FBI resteront en alerte durant la nuit de la Saint Sylvestre afin de réagir rapidement à tout incident suspect. (18h.com du 31/05/1999)