commerce de Versailles a désigné Walter Butler Finance Partner (WBFP) pour la reprise de la société de maintenance informatiqueThomainfor, ex-filiale de Thomson-CSF. Placée en redressement judiciai...

commerce de Versailles a désigné Walter Butler Finance Partner (WBFP) pour la reprise de la société de maintenance informatiqueThomainfor, ex-filiale de Thomson-CSF. Placée en redressement judiciaire le 26 juin dernier, Thomainfor a été une première fois rachetée en février 1997 par l'américain Libra Global Services. Assurant le maintien de 586 salariés du groupe (sur 908 en France) et la cession de l'activité "réparation" de Thomainfor et des 27 salariés de son atelier à la société Rockwel Collins France (RCF), le plan de reprise "quasi global" présenté par WBFP a été accepté par le tribunal. Bien que Thomson-CSF soit associé à hauteur de 19,99 % (contre 80,01 %) du capital social de la nouvelle société, ses réprésentants ne participeront pas au conseil d 'administration. Ayant déclaré que ce plan "entrera en vigueur au 1er janvier 1998", le tribunal a confié "sa bonne application" à l'administrateur judiciaire désignée en juin dernier la SCP Laureau-Jeannerot de Versailles avec autorisation d'ouvrir "les procédures de licenciement à l'encontre du personnel non repris". Une offre de reprise avait été faite par sept sociétés dont IBM France, Sécurinfor, Transiciel, GM2I, WBVP, Orial et Rockwel Collins France. Les salariés de Thomainfor se réunissent ce matin en Assemblée générale pour décider de la position à tenir. (Le Figaro - Libération - 29/30/11 - Le Monde - 30/11 - 01/12 - Les Echos