groupe belge Tractebel. Vendredi, le tribunal de commerce de Grenoble a annoncé cette reprise. Selon le jugement lu à l'audience "le tribunal a adopté un plan de redressement par cession" de la soci...

groupe belge Tractebel. Vendredi, le tribunal de commerce de Grenoble a annoncé cette reprise. Selon le jugement lu à l'audience "le tribunal a adopté un plan de redressement par cession" de la société Corys fondée par le maire PS de Grenoble, Michel Destot, et placée en redressement judiciaire en juillet 1997. Les actifs de Corys seront repris par Tractebel SA au sein d'une société nouvelle, Corys Tess, dotée d'un capital de 15 millions de F. 98 des 143 personnes travaillant actuellement chez Corys seront reprises par cette nouvelle société. Selon son directeur général, M. Van Billoen, la nouvelle société Corys Tess pourrait s'ouvrir à un ou plusieurs autres actionnaires. (Les Echos - 08/09/1997)