Smart city

FlixBus s'invite dans la baie de San Francisco

  • 30 Jui
    2018
  • 2 min

La compagnie allemande de transport low-cost a récemment ouvert de nouvelles lignes sur les routes californiennes.

Après une entrée remarquée sur le marché américain début mai (faisant des États-Unis le 28ème pays dans lequel elle opère), FlixBus a étendu cette semaine son réseau de transport à la baie de San Francisco. Désormais présente dans toute la Californie, au Nevada et en Arizona, la société propose des trajets à partir de 2,99 dollars. La ligne la plus attendue est celle reliant San Francisco à Los Angeles, qui vient concurrencer l'offre couchette haut de gamme de la start-up Cabin, mais également les trajets classiques proposés par MegaBus, Bolt Bus et Greyhound à des tarifs plus élevés. Depuis 2013, FlixBus a transporté plus de cent millions de passagers à travers l'Europe – parmi lesquels 70% possèderaient une voiture, et préfèreraient malgré tout se déplacer avec FlixBus. Son motto ? Offrir un moyen de transport alternatif, confortable et écologique adapté aux petits budgets. Son ambition ? Connecter l'ensemble de la côte ouest américaine d'ici la fin de l'année. Et la start-up ne se définit pas comme une simple compagnie d'autobus ou de transport, mais bien comme une entreprise technologique : offre de divertissement à bord étoffée, suivi GPS, ... les progrès réalisés sont nombreux. Son engagement social et environnemental n'est plus à prouver : aux États-Unis, elle estime être capable de créer encore plus d'emploi qu'en Europe (son équipe locale compte déjà plus de 1200 employés et plus de 7000 chauffeurs) ; et elle offre à ses passagers la possibilité d'acheter des billets dits à émission neutre (« CO2 neutral ») qui permettent à la Fondation Nationale des forêts de planter des arbres. 

Rédigé par Marie-Eléonore Noiré