La lutte contre la maladie d'Alzheimer ou celle de Parkinson passe aussi par les consoles de jeu.

Modifiez légèrement la structure tridimensionnelle d'une protéine et celle-ci devient nocive. C'est pour comprendre comment les protéines se replient (folding) que l'université de Stanford a lancé un programme de calcul distribué. Encore une grille de calcul ? Oui, comme celle mise en place par le Seti (Seti@home) ou par l'AFM (Decrypthon).
PC + Playstation
Il s'agit bien de faire travailler des processeurs sur des programmes lorsque ceux-ci ne sont pas utilisés par d'autres programmes. Mais alors que ces deux grilles demandent à être installées sur un PC, Folding@home a choisi également les consoles de jeu comme destination de calcul. Et plus particulièrement la PlayStation 3 de Sony. Pour participer, c'est très simple : il suffit de télécharger le logiciel dédié sur le site de l'université américaine.

L'Atelier BNP Paribas