Au premier semestre, grâce aux bonnes performances de ses activités d'infogérance (+ 26 %) et d'intégration de systèmes (+ 17 %), Atos a réalisé un chiffre d'affaires de 540,5 millions d'euros, en...

Au premier semestre, grâce aux bonnes performances de ses activités d'infogérance (+ 26 %) et d'intégration de systèmes (+ 17 %), Atos a réalisé un chiffre d'affaires de 540,5 millions d'euros, en hausse de 14 % par rapport au premier semestre 1998, un résultat net de 24,5 millions d'euros (+ 48 %) et un résultat d'exploitation de 53,5 millions d'euros (+ 27 %). Son président, Bernard Bourigeaud devrait annoncer prochainement un très grand contrat d'infogérance en Europe avec un groupe industriel français, dont le montant sera supérieur à celui conclu avec le britannique CRS (140 millions d'euros). Aujourd'hui, Bernard Bourigeaud veut orienter sa société vers ce qu'il appelle l'informatique commerciale. Déjà, le groupe réalise 20 % de son chiffre d'affaires en commerce électronique et 50 % dans l'informatique commerciale (commerce électronique, gestion de la clientèle et gestion de la chaîne logistique), "Nous avons vocation à devenir un opérateur de services" à trois ans, précise-t-il. Réalisant aujourd'hui 35 % de son chiffre d'affaires à l'international, Atos souhaite par ailleurs se renforcer "en Allemagne et en Angleterre, mais nous n'envisageons pas d'acquisition aux Etats-Unis, car notre valeur ajoutée est en Europe". Avant la fin 2000, la société espère réaliser 50 % de son chiffre d'affaires hors des frontières. (Les Echos - La Tribune - Le Figaro - 10/06/1999)