Pour cette année, l'institut GFK prévoit 5,6 millions d'ordinateurs vendus sur le marché français, soit une hausse de près de 10 % par rapport à l'année 2003. Une belle performance qui...

Pour cette année, l’institut GFK prévoit 5,6 millions d’ordinateurs vendus sur le marché français, soit une hausse de près de 10 % par rapport à l’année 2003. Une belle performance qui s’expliquerait selon le cabinet par le succès des ventes d’ordinateurs portables, celles des ordinateurs de bureau devant demeurer stables en volume.

La part de marché des ordinateurs est déjà passée de 25 à 35 % au cours de l’année dernière. En 2004, la croissance globale de leur vente sur le marché français devrait atteindre les 30 %, avec 72 % d’augmentation chez les particuliers, et 17 % d’augmentation chez les entreprises, ces dernières entrant plus lentement dans l’ère de la mobilité.
Parmi les causes qui expliquent cette montée en puissance, le cabinet GFK met en avant : les prix de plus en plus en bas des ordinateurs portables, l’agrandissement de leur écran, et la popularisation du wifi qui permet notamment d’être connecté à Internet chez soi, dans n’importe quelle pièce, en n’ayant besoin pour travailler ou se détendre que d’un seul et unique outil : l’ordinateur portable. D’où le positionnement des grands constructeurs (Dell, Sony…) pour faire de cet objet un élément essentiel pour les loisirs d’intérieur (musiques, photos, films…).
(Atelier groupe BNP Paribas – 17/02/2004)