Alors que, sous la pression, Yahoo! a choisi de s'acquitter des royalties réclamées par Forgent sur l'utilisation du format JPEG, l'industrie informatique américaine se rebiffe et demande à...

Alors que, sous la pression, Yahoo! a choisi de s'acquitter des royalties réclamées par Forgent sur l'utilisation du format JPEG, l'industrie informatique américaine se rebiffe et demande à l'Office américain des brevets (USPTO) de réexaminer le brevet.
 
Forgent détient le brevet déposé à l'USPTO sur le JPEG, un format de compression d'images utilisé par bon nombre d'éditeurs de logiciels, ou de fabricants d'appareils électroniques, au premier rang desquels les appareils photo numériques. La société multiplie les procédures contre les principaux acteurs de l'industrie informatique. RIM (fabricant du Blackberry), Sony ou Yahoo! ont déjà cédé, permettant à Forgent de se targuer d'avoir reçu plus de 105 millions de dollars.
 
D'autres, comme Adobe, Apple, Canon, Dell ou Microsoft, font également l'objet d'une action en justice, ou sont menacés de l'être. Soutenus par l'organisation à but non lucratif Public Patent Fondation, ils viennent de demander le réexamen de ce brevet, qu'ils estiment abusif dans la mesure où le format JPEG s'est imposé comme un véritable standard, en informatique comme sur le Web.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 06/02/2006)