Les enregistreurs de DVD sont déjà dans le vent, et ils devraient largement se populariser, avec la baisse de leur prix de vente dans de nombreux pays. Seulement, il faut que l'industrie assure...

Les enregistreurs de DVD sont déjà dans le vent, et ils devraient largement se populariser, avec la baisse de leur prix de vente dans de nombreux pays. Seulement, il faut que l’industrie assure le développement de ce type de matériels technologiques, et des semi-conducteurs qui leur conviennent, surtout. Une réalité dont le deuxième fabricant de PC japonais semble plutôt conscient : Fujitsu Ltd a ainsi annoncé qu’il investirait 1,5 milliard de dollars dans une nouvelle usine de semi-conducteurs précisément destinés aux équipements de demain.

Basée dans l’ouest du Japon, cette usine produira jusqu’à 13.000 galettes de silicone de 300 mm par mois, à compter d’avril 2005 environ. 300 mm, c’est la norme qui s’applique aux galettes de silicone sur lesquelles il est possible d’implanter deux fois plus de puces que sur celles de 200 mm.

Seulement Fujitsu n’est pas seul et certains analystes craignent que l’arrivée de Fujitsu sur ce marché ne soit trop tardive, face à un marché qui pourrait saturer rapidement. Déjà, cette année, Matsushita Electric Industrial a fait part d’ambitions semblables à celle de Fujitsu. Et le coréen du sud Samsung Electronics table sur une production de galettes de 300 mm qui représenterait 30 % de sa production totale de galettes de silicone en 2004.

(Atelier groupe BNP Paribas – 19/03/2004)