dans ICL. Le montant de la transaction a été chiffré par un responsable de Fujitsu à “un peu plus de 10 milliards de yens” (74 millions de dollars), ce qui porte le montant total de l’investissemen...

dans ICL. Le montant de la transaction a été chiffré par un responsable de Fujitsu à “un peu plus de 10 milliards de yens” (74 millions de dollars), ce qui porte le montant total de l’investissement du groupe japonais dans sa filiale britannique ICL à 230 milliards de yens (1,7 milliard de dollars). En 1990, Fujitsu avait pris une participation majoritaire dans ICL, le premier constructeur d’ordinateurs britannique. Cette société déficitaire a été profondément restructurée et recentrée sur les services. Son activité micro-informatique a été reprise en direct par Fujistu. Détenant 100 % d’ICL à l’issue de l’opération, Fujitsu compte faire entrer sa filiale britannique à la Bourse de Londres en 2000. (La Tribune - Les Echos - 1er/10/1998)