Le juge Thomas Jackson a déclaré à l’audience d’hier que la fusion entre America Online et Netscape pourrait jouer sur l’issue du procès anti-trust contre Microsoft. Pour pourvoir accéder aux do...

Le juge Thomas Jackson a déclaré à l’audience d’hier que la fusion entre America Online et Netscape pourrait jouer sur l’issue du procès anti-trust contre Microsoft. Pour pourvoir accéder aux documents relatifs à cette fusion et à l’alliance d’AOL avec Sun Microsystems qui vont “changer le panorama dans l’industrie”, en particulier au niveau du commerce électronique et des logiciels de navigation, Microsoft a déposé une motion la semaine passée. Attendant de voir quels documents seront fournis lors de l’enquête des autorités de réglementation sur la fusion et s’ils satisferont Microsoft, le juge Thomas Jackson ne s’est pas prononcé sur cette motion. (Le Figaro 17/12/1998)