Gameloft (http://www.gameloft.com) a réalisé au 1er trimestre de son exercice fiscal 2001/2002, clos le 30 novembre 2001, un chiffre d’affaires de 1 million d’euros, en hausse de 66 % par rapport au...

Gameloft (http://www.gameloft.com) a réalisé au 1er trimestre de son exercice fiscal 2001/2002, clos le 30 novembre 2001, un chiffre d’affaires de 1 million d’euros, en hausse de 66 % par rapport au 1er trimestre de l’exercice précédent (0,6 million d’euros). 11 % du chiffre d’affaires provient de l’activité édition de jeux, 51 % de la distribution, 31 % du revenu des sites du groupe et 7 % des prestations de services. Par ailleurs, le 7 décembre dernier, Gameloft a réalisé une augmentation de capital réservée de 15,6 millions d’euros, soit 18 563 502 actions nouvelles créées. Au cours du trimestre, Gameloft a aussi annoncé son intention de fusionner avec le groupe Ludigames, leader sur son marché. Ludigames développe et édite des jeux et contenus de loisir sur téléphones mobiles et PDA. Sous réserve de l’accord des autorités de marché, cette fusion devrait etre effective en février 2002. Cette opération permettra à Gameloft d’élargir son marché à l’ensemble des nouveaux supports numériques de loisir. Ceux-ci devraient représenter, d’ici trois ans, un marché potentiel de plusieurs centaines de millions de clients. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 9/01/2002)