Après la fermeture récente de ses filiales en Espagne et aux Pays-Bas, le constructeur informatique Gateway vient de confirmer sa décision, avec effet immédiat, de se retirer du marché français et d...

Après la fermeture récente de ses filiales en Espagne et aux Pays-Bas, le constructeur informatique Gateway vient de confirmer sa décision, avec effet immédiat, de se retirer du marché français et de fermer sa filiale dans l’Hexagone. Gateway a déjà fermé dernièrement ses filiales en Allemagne, en Suède, au Japon, en Asie-pacifique, au Royaume-Uni, en Irlande et dans la zone EMEA (Europe du Sud-Est, Moyen-Orient et Afrique). Martin Coles, vice-président senior de Gateway International, explique « accentuant notre stratégie qui vise à fournir des solutions technologiques personnalisées à notre clientèle cible, nous avons dû choisir, marché par marché, ceux où nous sommes en mesure d’atteindre efficacement nos objectifs ». Gateway devrait se retirer du marché français d’ici à la fin de son 4ème trimestre fiscal 2001. La société travaille, en collaboration étroite, avec un certain nombre de partenaires pour venir en aide aux employés touchés par la fermeture. En outre, Gateway s’efforce, en collaboration avec ses partenaires, de maintenir la continuité du service après-vent et du support technique pour ses clients français existants. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 9/10/2001)