En 1998, GFI Informatique a réalisé un chiffre d'affaires de 1,65 milliard de F (252,6 millions d'euros), en hausse de 81 %, et un résultat net consolidé de 76,5 millions de F (11,6 millions d'eu...

En 1998, GFI Informatique a réalisé un chiffre d'affaires de 1,65 milliard de F (252,6 millions d'euros), en hausse de 81 %, et un résultat net consolidé de 76,5 millions de F (11,6 millions d'euros) en progression de 147 %. Jacques Tordjman, son président explique "la progression du chiffre d'affaires repose pour 36 % sur de la croissance organique et le reste par acquisitions. Combiner les deux croissances en améliorant notre rentabilité est à la base de notre modèle de croissance". Désormais, la société dispose de 28 agences en France et de 6 filiales européennes "il me reste à trouver une acquisition importante au Royaume-Uni -ce qui devrait être fait dans les quatre prochains mois- et en Allemagne pour conclure notre ouverture européenne". Cinq ou six acquisitions sont programmées cette année. Les prestataires de services dédiés au secteur des administrations et collectivités locales en France figurent parmi les autres cibles futures du groupe. L'an dernier, l'intégration de systèmes et les nouvelles technologies ont représenté respectivement 66 % et 23 % du chiffre d'affaires. Le pôle nouvelles technologies (Internet-intranet, sécurité, commerce électronique, porte-monnaie électronique ...) devrait générer 32 % des ventes en 1999. (La Tribune - 03/03/1999)