GFI Informatique a réalisé au 1er semestre 2002 un chiffre d’affaires de 290,4 millions d’euros, contre 300,3 millions d’euros au 1er semestre 2001. Le groupe dégage une marge opérationnelle ...

GFI Informatique a réalisé au 1er semestre 2002 un chiffre d’affaires de 290,4 millions d’euros, contre 300,3 millions d’euros au 1er semestre 2001. Le groupe dégage une marge opérationnelle de 8,4 %, contre 10 % au 1er semestre 2001. Le résultat net, avant amortissement des écarts d’acquisition, s’établit à 12,5 millions d’euros, contre 20,3 millions d’euros il y a un an. La France génère 58 % du chiffre d’affaires. L’activité commerciale s’est maintenue. Le groupe s’est focalisé sur la gestion des grands projets. L’Europe du Sud représente 27 % du chiffre d’affaires. GFI Informatique a signé d’importants contrats en Espagne et au Portugal. Le groupe a procédé cet été à un réajustement des effectifs de sa filiale GFI Technology Milan. L’Europe du Nord réalise 14 % du chiffre d’affaires. L’activité en Allemagne et au Royaume-Uni a été tendue au 1er semestre. Toutefois, quelques contrats importants y ont été signés. En Suisse, un important contrat avec Nestlé devrait assurer de solides résultats. GFI Informatique continue à se focaliser sur la protection de la rentabilité en intensifiant sa politique de contrôle et de réduction des coûts et en limitant les recrutements. Le 2ème semestre 2002 devrait suivre les mêmes tendances que le 1er semestre. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 25/09/2002)