Les CEO respectifs de Google et de Sun, Eric Schmidt et Scott McNealy, ont annoncé hier au cours d'une conférence de presse que leurs deux groupes allaient collaborer tant au niveau du...

Les CEO respectifs de Google et de Sun, Eric Schmidt et Scott McNealy, ont annoncé hier au cours d'une conférence de presse que leurs deux groupes allaient collaborer tant au niveau du développement qu'au niveau de la promotion de leurs produits.

Pour beaucoup, Sun et Google essaient, grâce à ce rapprochement, de s'ériger comme l'alternative Open Source à Microsoft. Les deux hommes ont ainsi insisté sur l'importance des standards ouverts et de l'interopérabilité, tout en évoquant le système d'exploitation Open Solaris ou le format Open document.

Alors, quels sont les objectifs réels de cette collaboration ? Les spéculations vont bon train. On évoque par exemple le développement d'un système d'exploitation ouvert, ou la mise à disposition de la suite bureautique Open Office de Sun sous forme de service Web via Google.

Les seules informations concrètes dont l'on dispose à l'issue de cette annonce sont que Sun proposera en option la Google Toolbar (barre d'outil qui s'intègre dans le navigateur et permet d'effectuer des recherches, des traductions ou des vérifications orthographiques) lors de l'installation du JRE (Java Runtime Environment) et que le moteur de recherche devrait acheter davantage de matériels Sun.

(Atelier groupe BNP Paribas- 05/10/2005)