Chef de la division antitrust du département de la Justice, Joël Klein déclarait hier que le gouvernement américain était ouvert à la possibilité d'un règlement amiable avec Microsoft "nous avons ...

Chef de la division antitrust du département de la Justice, Joël Klein déclarait hier que le gouvernement américain était ouvert à la possibilité d'un règlement amiable avec Microsoft "nous avons toujours été et restons ouvert à un accord à l'amiable qui protège totalement les consommateurs et garantit que des violations antitrust similaires ne se produisent pas à l'avenir". Erin Brewer, le porte-parole de Microsoft, affirmait de son côté que le groupe "prenait au sérieux la suggestion" en précisant que Microsoft est toujours prêt à discuter des sujets de litiges avec le gouvernement "tant que nous conservons notre droit fondamental à innover". (Le Figaro - Les Echos - Libération - La Tribune - 23/03/1999)