Le Gouvernement américain a convaincu, la semaine passée, 32 pays d’adopter les mêmes règles de restriction à l’exportation que celles existant aux Etats-Unis concernant les logiciels de cryptage ...

Le Gouvernement américain a convaincu, la semaine passée, 32 pays d’adopter les mêmes règles de restriction à l’exportation que celles existant aux Etats-Unis concernant les logiciels de cryptage les plus sophistiqués (dont la clé de cryptage est supérieure à 64 octects). Depuis longtemps, assurant qu’ils perdaient des marchés par rapport à leurs concurrents étrangers, les industriels américains, de leur côté, faisaient pression sur leur Administration pour qu’ils puissent exporter librement leurs logiciels. Au nom de la protection individuelle, la plupart des pays européens s’opposaient jusqu’à présent à une telle restriction, les secrets des clés de moins de 64 octects pouvant être facilement percés. Les Américains, notamment le FBI ou la CIA, ne veulent pas, de leur côté, de dispositifs trop perfectionnés pouvant permettre, selon eux, à l’économie mafieuse de prospérer librement en utilisant le Net. (High Tech News 08/12/1998)