Multimédia. Selon le décret de privatisation de Thomson Multimédia paru mardi au Journal Officiel “il est décidé de procéder au transfert au secteur privé d’une part minoritaire du capital de la ...

Multimédia. Selon le décret de privatisation de Thomson Multimédia paru mardi au Journal Officiel “il est décidé de procéder au transfert au secteur privé d’une part minoritaire du capital de la société Thomson Multimédia”. Aucune précision n’est apportée. Fin juillet, le gouvernement avait annoncé qu’il allait ouvrir le capital de TMM à hauteur de 30 % à quatre importants groupes privés: le français Alcatel, les américains Microsoft et Direct TV ainsi que le japonais NEC. Chacun de ces groupes va pouvoir prendre 7,5 % du capital de TMM dans le cadre d’une augmentation de capital prévue à l’automne. Contrôlant actuellement TMM à 100 %, l’Etat conservera une participation largement majoritaire. Grâce à ces prises de participations, TMM devrait pouvoir nouer des partenariats stratégiques avec les grands groupes et accentuer son développement à partir de son métier traditionnel de produits d’électronique grand public vers des activités liées à la télévision interactive et au multimédia. (La Tribune Les Echos 28/10/1998)